On avril 17, 2018

Résultats de l’étude sur la vie urbaine et la mobilité automobile

17.04.2018| La défense, France

En 2017, le Megacities Institute a mené une étude sur la vie urbaine et la mobilité automobile. Suite aux résultats, l’institut a décidé cette année de se pencher plus précisément sur la pollution de l’air en France. Avec l’aide de la Toulouse Business School (TBS) et, en particulier, Laurent Bertrandias, Professeur de marketing, nous avons pu interroger 941 personnes d’âge et d’origines géographiques différentes.

Les résultats montrent que la pollution de l’air est la première nuisance (à égalité avec les incivilités et la saleté) avec 86% de réponses positives. Le podium est complété par les embouteillages (82%) et les nuisances sonores (73%). Sans surprise, 46% des parisiens souffrent « beaucoup » de la pollution de l’air contre 38% pour les franciliens et 30% les provinciaux. En outre, 75% des français identifient la pollution de l’air avec le smog. 66% avec des odeurs désagréables et 60% par des picotements au niveau du nez et de la bouche.

L’inquiétude concernant les répercutions à long terme sur la santé des français est sans équivoque avec 85% d’entre eux qui ont répondu positivement. Pour y remédier, 88% des sondés ont envie de devenir acteur de la lutte contre la pollution de l’air. Pour cela, il faudra tout d’abord passer par la mesure de la qualité de l’air. Aujourd’hui, 64% sont satisfaits de la collecte de mesure. Toutefois, 86% des français souhaiteraient accéder à des données en temps réel de l’endroit où ils sont et 12% d’entre eux seraient prêt à payer un tel service.

Retrouvez l’intégralité de l’enquête dans la rubrique presse de notre site internet et la vidéo sur notre chaîne YouTube.

  • By Traffic Makers  0 Comments   

    0 Comments